avril 2019

Ces derniers temps, la popularité des podcasts s'est vue considérablement multipliée, tant aux États-Unis qu'à l’international. Quels sont les points essentiels à connaître sur cette tendance ? En un mot, les personnes écoutant des podcasts sont à la fois « fidèles », « éduquées » et « aisées », trois caractéristiques qui devraient attirer l’attention d'une marque premium.

Par ailleurs, alors que nombre de personnes cherchent à réduire le temps qu’elles passent devant les écrans, les podcasts ne requièrent pas d’attention visuelle, et c’est là tout leur intérêt. Ils nous permettent d’apprendre de nouvelles choses tout en faisant autre chose et sont l’allié idéal du trajet de la maison au travail. C’est pour cette raison que ce format occupe désormais une place aussi importante et que les marques se mettent à la page : Pepsi, Starbucks, Google, Microsoft, Tinder, etc. Toutes lancent leurs propres podcasts ! La question est donc : votre marque devrait-elle franchir le pas et créer un podcast, elle aussi ?

1.     L’ADN de votre marque

Le podcast doit refléter l’ADN de votre marque. Un très bon exemple sur ce point est le podcast de Casper, In Your Dreams. Plus qu’un vendeur de matelas, Casper est aussi une marque de style de vie associée à un sommeil de bonne qualité. Le podcast consiste à analyser les rêves des gens, une façon créative de produire un contenu à la fois intéressant, instructif et en accord avec la personnalité de la marque.

2.     Le ton

Le podcast peut incarner la personnalité de votre choix : un conseiller sage et avisé, un ami chaleureux et enjoué ou un comédien au sens de l’humour aiguisé. Le ton employé détermine le rôle occupé par votre marque pour les clients éventuels.

3.    La valeur ajoutée

Votre podcast doit apporter une valeur ajoutée aux personnes qui l'écoutent ou elles n’en verront pas l’intérêt. Personne ne veut écouter une marque cherchant éhontément à faire sa propre promotion. Qu'ils y trouvent un moyen d’apprendre, de se détendre ou de se divertir, les abonnés devraient avoir une bonne raison de suivre votre podcast. Par exemple, le podcast de MasterCard, Fortune Favors the Bold, traite de l’avenir de l’argent. L’appli d'échange d’actions sans frais Robinhood a lancé Robinhood Snacks, qui vise à informer de façon condensée et compréhensible sur l’actualité financière. Enfin, l’entreprise Blue Apron, spécialisée dans la livraison de kits à cuisiner, a créé Why We Eat What We Eat pour étudier les facteurs invisibles qui façonnent nos habitudes alimentaires. Si son contenu apporte une vraie valeur ajoutée et retient l’intérêt du public visé, un podcast de marque peut être couronné d'un véritable succès.

4.     La durée

Pour répondre simplement : « Un podcast devrait durer aussi longtemps que nécessaire, mais pas une seconde de plus. » En moyenne, un podcast dure 43 minutes, mais ce n’est pas là le plus important. La question que vous devez réellement vous poser est : combien de temps vous faut-il pour raconter une bonne histoire ? C’est ainsi que vous devez déterminer la longueur de votre podcast de marque.

5.     Les marchés internationaux

Aux États-Unis, 50 % des foyers sont adeptes des podcasts et 51 % de la population en a écouté un au cours de l’année 2018. Mais cette tendance va bien au-delà des frontières américaines. La Corée du Sud, l’Espagne, la Suède et l’Australie ont obtenu des scores supérieurs à celui des États-Unis. Selon un rapport rédigé par Reuters, 58 % de la population de Corée du Sud a écouté au moins un podcast au cours du mois précédant l’enquête.



Vous avez d’autres questions sur les podcasts ? N’hésitez pas à nous contacter ! Nous sommes vraiment impatients de voir dans quelle direction cette tendance va évoluer et de découvrir vos podcasts de marque !