Le choix des outils et la définition de processus appropriés selon les besoins conditionnent la construction durable, puis la maintenance d’une base terminologique.

La base terminologique multilingue peut être constituée en travaillant à partir d’une terminologie source monolingue en définissant les équivalences cibles, ou bien à partir de contenus multilingues en utilisant des outils d’extraction et d’alignement.

Un projet de terminologie implique de déterminer les champs sémantiques (spécialisation, noms propres, SEO, navigation), leur structure de données, et de fixer leur priorité respective.
Sur le plan organisationnel, les personnes en charge de la validation du vocabulaire doivent être identifiées, à la fois au siège et dans chaque marché local.